J’ai assisté à mon premier cours de Multimédia et FLE. J’attendais –et j’attends encore– beaucoup de ce cours, parce que plus j’y pense, plus la maîtrise des TICE me paraît indispensable dans ma future carrière. Attention, je ne dis pas que les ordinateurs font progresser les apprenants comme par magie. Évidemment, l’utilisation d’ une tablette, d’un ordinateur ou d’un TBI ne rend pas automatiquement toute activité intrinsèquement super efficace, super interactive, super intéressante. Il ne s’agit que d’outils. D’outils à ne pas négliger.

Et je suppose que la présence de ce cours dans le programme du master FLE indique que cet avis n’est pas que le mien. Avec une seule séance, on n’a pour l’instant pas fait grand chose. Explication des sigles et acronymes en rapport avec le multimédia, prise en main de Moodle, la plateforme pédagogique utilisée par la fac, et quelques mots sur les modalités d’évaluation. Il y a quand même eu un point important de soulevé : la différence et le rapport entre interactivité, entre l’être humain et la machine, et interaction, entre êtres humains. Je n’y avais pas encore réfléchi en ces termes, mais probablement que garder ces notions en tête est une des clés dans la conception d’un support pédagogique multimédia constructif. Et donc, maintenant, j’y réfléchis.

 

Publicités