Recherche

DracoFle

Master FLE, linguistique et autres aventures

Mois

septembre 2015

Hasta luego !

Et voilà, c’est parti. J’ai mis en place mes objectifs de travail pour l’autoformation en espagnol durant un petit entretien avec l’enseignante. Je peux maintenant travailler en autonomie dans mon coin jusque la prochaine séance en groupe dans quelques semaines.

Lire la suite

Berck 2015
Berck (France), 2015

Interactivité et interaction

J’ai assisté à mon premier cours de Multimédia et FLE. J’attendais –et j’attends encore– beaucoup de ce cours, parce que plus j’y pense, plus la maîtrise des TICE me paraît indispensable dans ma future carrière. Attention, je ne dis pas que les ordinateurs font progresser les apprenants comme par magie. Évidemment, l’utilisation d’ une tablette, d’un ordinateur ou d’un TBI ne rend pas automatiquement toute activité intrinsèquement super efficace, super interactive, super intéressante. Il ne s’agit que d’outils. D’outils à ne pas négliger.

Et je suppose que la présence de ce cours dans le programme du master FLE indique que cet avis n’est pas que le mien. Avec une seule séance, on n’a pour l’instant pas fait grand chose. Explication des sigles et acronymes en rapport avec le multimédia, prise en main de Moodle, la plateforme pédagogique utilisée par la fac, et quelques mots sur les modalités d’évaluation. Il y a quand même eu un point important de soulevé : la différence et le rapport entre interactivité, entre l’être humain et la machine, et interaction, entre êtres humains. Je n’y avais pas encore réfléchi en ces termes, mais probablement que garder ces notions en tête est une des clés dans la conception d’un support pédagogique multimédia constructif. Et donc, maintenant, j’y réfléchis.

 

Langue et dialecte

Une langue est un dialecte avec une armée et une flotte.

Max Weinreich

Tokyo 2007 01
Tokyo (Japon), 2007

Je posterai de temps en temps une de mes photos de voyage ou événement, récente ou ancienne, en France ou ailleurs.

Mon histoire avec l’espagnol

J’ai assisté lundi à mon premier « cours » d’espagnol. Ce n’était pas vraiment un cours, puisque la langue sera à étudier en autoformation, mais cette séance collective était donc mon premier contact avec l’espagnol.

J’ai eu du mal à me sentir concerné par les informations qu’a donné l’enseignante, parce qu’elles étaient plus pertinentes pour les apprenants plus avancés. Passer des certifications, élaborer des projets, ça me semble inaccessible pour l’instant. Des entretiens sont prévus pour définir les objectifs de notre autoformation, je suppose que j’y verrai plus clair quand j’y serai passé. Je réfléchis aux projets que peut entreprendre un débutant en autoformation dans une langue vivante, mais je n’ai encore rien trouvé de concluant ni de plus précis que juste acquérir les bases, faire quelques pas vers le niveau A1.

Nous avons été invités à rédiger un petit texte intitulé Mon histoire avec l’espagnolJe ne suis pas de mauvaise foi alors j’ai écrit, mais j’avais vraiment très peu de choses à dire, voire rien du tout. Tout ça me laisse l’embarras du choix pour fixer mes objectifs pour la suite.

Le programme de ce Master est très touffu.

Entendu à la réunion de pré-rentrée.

Pré-rentrée en Master FLE

Après avoir suivi, plus ou moins en touriste, la pré-rentrée de la licence, j’ai participé à la pré-rentrée du M1 FLE, en tant qu’étudiant cette fois.

C’était pour intégrer ce master que j’étais entré en licence de Sciences du Langage, j’étais donc très content d’être là, mais aussi un peu perplexe face à l’emploi du temps que j’avais aperçu deux jours plus tôt.  Lire la suite

La rentrée en L1 Sciences du Langage

Hier, j’ai eu l’occasion d’assister à la pré-rentrée des étudiants de L1 Sciences du Langage, en tant que tuteur pour les guider dans l’université et répondre à leurs questions suite à la réunion de pré-rentrée. Je voudrais en dire quelques mots, comme ça, de manière informelle et complètement approximative. Lire la suite

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑